Mot de bienvenue

Bonjour et bienvenue à tous !

Cet espace de partage me permettra de vous raconter mes aventures au sein de
l´aventure AIGEME. Mais à quoi peut  bien correspondre ce néologisme barbare, oseriez-vous me demander?

Barbare dites-vous? Vous changerez d´avis aussitôt que je vous donnerai en détail sa signification intégrale. Eh bien, cela veut dire: Applications Informatiques: Gestion,Etudes, Multimédia, E-formation.  Alors , facile à retenir? Non. Je vous avez bien averti . Adoptons donc le sigle qui est facile à retenir et surtout à prononcer!

En fait, il s´agit d´un Master professionnel  à distance débouchant sur plusieurs métiers dont :

  • ingénieur d‘études
  • tuteur en ligne
  • enseignant eLearning…
  • concepteur/rédacteur FOAD
  • Chef de projet eLearning
  • responsable d‘un centre de ressources multimédia etc…

On s´arrête là car la liste est bien longue.  Cela prouve donc  qu´il s´agit bel et bien d´un parcours pluri-disciplinaire. Cependant, les étudiants inscrits ont le choix entre deux spécialitités: les parcours Ingénierie en Eformation (IEF) et  Ingénierie de l´Education aux Médias (IEM). Naturellement, les étudiants de ces deux branches suivent quelques modules ensemble. Ce sont des cours répertoriés en tronc commun.

Durant cette année prometteuse en découvertes, défis et adrénaline, je vous propose de me suivre pas à pas. Je vous ferai alors part de mes progrès et réflexions selon les thématiques et cours abordés.

Lire la suite

Publicités

Mooc Learn Moodle: semaine 1

Moodle est une plateforme de formation à distance asynchrone pour la formation. Elle est destinée aux acteurs du monde de l´entreprise et du domaine de l´Education. Ses utilisateurs sont:

            – des étudiants/ apprenants

            – des enseignants /formateurs

            – des administrateurs et tuteurs

A titre personnel, je l´ai  surtoututilisé en tant qu´apprenante l´année dernière dans le cadre de mes études.  En effet, les modules suivis étaient enseignés  à distance et les enseignants y déposaient leurs cours afin que les étudiants suivent leur cours. Mais je dois avouer que j´ai appris quelques fonctions basiques de cet outil dans le cadre d´un module enseigné. Par cette expérience, je sais que ´elle dispose de plusieurs outils et fonctionnalités dont  les espaces de :

1- Forum de discussion, indispensable pour mieux saisir et approfondir la matière. On y partage des idées et les informations avec les autres étudiants, pour s’entraider et/ou réaliser un travail de groupe

2- Wiki Cet outil de travail collaboratif permet aux apprenants de réaliser des productions créatives. Tout le  groupe peut modifier un document et créer un  autre ensemble. Il est aussi possible  de créer un wiki individuel dans ce même espace wiki.

3- Devoir : Les apprenants déposent leurs travaux sur la plateforme dans un espace et un délai définis afin d´être évalués par l’enseignant.

4 -Glossaire : Les étudiants  dressent une liste de termes collectivement  accompagnés de leur définition, comme dans un dictionnaire.

5-Test : Des exercices de différentes typologies (vrai/faux,QCM, exercices d’appariement, mots croisés,…) sont élaborés et proposés  par l’enseignant.

6- Liens : ils sont ajoutés par  l´enseignant afin que les apprenants approfondissent les leçons.

Cependant, le Mooc LearnMoodle me permets d´approfondir mes connaissances de cette plateforme d´enseignement, grâce aux vidéos pédagogiques (de très bonne qualité !) mises à la disposition du public. J´ai par exemple appris que les deux blocs navigation et administration sont  obligatoires/fixes dans l´environnement Moodle tandis que les autres sont optionnels.  De même cet apprentissage en ligne va me permettre d´utiliser, désormais, les blocs à bon escient.

Bref, je pense que ce Mooc est une opportunité pour  non seulement «  réviser » mais aussi mieux me familiariser  avec cette plateforme très riche.  Pour cela, les responsables de ce Mooc donne, à chaque apprenant,  le privilège de créer un parcours et des ressources pédagogiques grâce à l´espace de cours personnalisé et privé  qui  lui est offert.  Je suis  donc enthousiaste à l´idée de m´approprier Moodle dans les semaines à venir !

Moodlement vôtre,

Comment impliquer les parents dans la SPME (dans le cadre d´un atelier kiosque)

Spme illustration

Quelques journaux français- Crédits: Mounina2014

 

Oyez, oyez braves enseignants! La 27 ème édition de la Semaine de la presse aura lieu du 21 au 26 Mars 2016.

Vous n´avez pas d´idées et n´avez  rien prévu  pour associer les parents d´élèves à cet événement? Pas de problème, voici une fiche conseil que je mets à votre disposition! 

Associer les parents à la SPME favorise une co-éducation aux médias des élèves afin qu´ils  acquièrent une pratique critique et citoyenne [de la presse]. Prolonger et introduire  les activités  de la classe à la maison occasionne aussi une communication plus fluide et efficace au sein de la communauté éducative qui inclut les parents.  

1- Constitution et enrichissement du colis presse

Demander aux parents qui  le souhaitent, d’apporter un numéro d’une revue quelconque, appropriée, pour enrichir le kiosque. Ils pourront les déposer anonymement dans un espace dédié. Il est aussi  possible d’enrichir son kiosque avec des numéros achetés par la classe.

2-  Classement des revues

Inviter les parents à aider les élèves  au rangement des journaux et magazines,  offerts par les médias partenaires du CLEMI. Ainsi, ils découvriront ensemble les documents à feuilleter ,inventorier selon la catégorie avant de les  ranger à la bonne place, à l’aide de fiche de présentation. Cela permettra à tout le monde de prendre connaissance des différents numéros du kiosque presse.

3- Inviter un professionnel de la presse en classe

L´enseignant pourra se rapprocher de parents qui exercent un métier dans le domaine des médias. Ils  interviendront   pour parler de leur profession au gymnase. Des questions préparées, en amont,  avec l’enseignant et  les autres parents pourront être posées par les élèves. L’enseignant ou le professeur- documentaliste  est le chef d’orchestre de cet événement. Il anime l’intervention en régulant la parole des enfants.  Les élèves posent des questions; prennent des notes et immortalisent l’instant avec des photos et des vidéos. Enfin, un parent peut tenir le rôle de “grand témoin” en répertoriant tous les concepts et mots clés liés  à son métier. Lorsque la classe n´a pas de parent travaillant dans ce domaine, il est recommandé à l´enseignant de solliciter  un professionnel de la presse locale par exemple.

4- Valorisation et évaluation  

Organiser le 5e jour de la SPME, une exposition sur les moments forts de la SPME.  Les élèves et parents volontaires, accompagnés de l´enseignant pourront sélectionner des photos, les commenter à l’écrit et les afficher dans le hall de l’établissement. Ce qui valorisera leur travail. Enfin, un vote  pour désigner la revue préférée de la classe et des parents pourra clore cette rencontre. Une argumentation pour justifier le choix est souhaitable.

5- Prolongement

La Semaine de la presse dure une ou deux semaine (s) selon les académies. Mais rien ne vous empêche de prolonger vos activités autour de la presse écrite et de renouveler votre stock de journaux et magazines en sollicitant les familles à amener chaque semaine au moins un quotidien ou un hebdomadaire. Cela permettra à tout un chacun de saisir que la presse écrite est plurielle et qu´un même sujet d´actualité est souvent traité sous différents angles (pluralisme des médias).

MON CONSEIL

Il est possible d’aménager un coin troc- journaux  dans l´établissement. Les magazines mensuels/bimensuels donnés par les enseignants, parents et élèves pourront avoir plusieurs vies en les déposant à l´école, à l’abri des regards pour éviter tout jugement de valeur, de la part des uns et des autres. La communauté scolaire et les parents pourront se servir et les emporter à la maison.  

 

Très bonne Semaine de la presse à vous tous!

 

Nb: voici un fichier pdf de cette fiche conseil à télécharger.

Pourquoi une sous-rubrique « Apprentissage mobile »?

tablette1

Crédit: pixabay.com

Après quelques mois d´absence, je suis de retour et en forme pour alimenter à nouveau mon eporfolio ! Je viens d´ ajouter à celui-ci de nouvelles rubriques dont « Apprentissage mobile/ Mobile learning ». En effet, je m´intéresse depuis presque un an à cette thématique qui se développe de plus en plus dans les entreprises et établissements scolaires, à tel point que j´y ai consacré mon mémoire professionnel. Ci-dessous un extrait de celui-ci pour vous expliquer les raisons qui m´ont amenées à manifester un tel intérêt à ce domaine :

« Qui n´a pas constaté que de plus en plus d’entreprises dans le secteur du numérique et de la formation en ligne  proposent aux apprenants de consulter leurs cours sur des terminaux mobiles des solutions logicielles (LMS et LCMS)  compatibles avec le langage HTML5? Cette offre leur permet d´avoir des commandes  de modules diffusables sur des terminaux mobiles (tablettes numériques et smartphones). Lors d´un stage au sein d´une entreprise e-learning, on m´a souvent rappelé, pendant la phase de création de modules,  qu´il fallait que je fasse absolument attention aux différentes typologies des activités créées. Je devais les vérifier et les tester pour voir si elles étaient compatibles ou non avec le langage HTLM5,  avant de les proposer aux clients. Toutes ces démarches m’ont sensibilisée à l’intérêt des outils nomades dans le cadre de l’e-learning. Étudiante en Ingénierie de l’Éducation aux médias et très intéressée par ce phénomène, j´ai alors décidé de me focaliser sur l´apprentissage mobile en milieu scolaire. Je tenais, par le biais de cette étude, à savoir si ces outils classés dans la catégorie des TICE  peuvent participer efficacement  au processus d’apprentissage et                 d´enseignement ».

Cependant, je me suis focalisée sur  trois types d´ appareils mobiles (tablette numérique, téléphone portable basique et smartphone)  dans le cadre de mon mémoire intitulé « L´apprentissage mobile à l´école: engouement passager provoqué par des promoteurs ou réelle innovation en éducation? »

Dans un prochain billet, j´aborderai les spécificités de ces terminaux mobiles. Par la suite, je vous communiquerai des informations car je continue à faire de la veille sur ce sujet qui me passionne tant.

Tchsüss!

Education aux médias: réalisation d´une interview

Crédit: Mounina2014

Crédit: Mounina2014

Quoi de mieux que de faire de la production médiatique lorsqu´on s´intéresse à                    l´Education aux médias ?Eh bien, c´est ce défi que je me suis lancée ce week-end ! En effet, je suis férue de documentaires , reportages et aime suivre l´actualité à échelles locale, nationale et internationale !
C´est pourquoi, je me suis intéressée très tôt aux métiers du journalisme.
J´ai donc travaillé pour des médias audiovisuels ( radio et télévision) pour assouvir ma curiosité et acquérir des compétences dans ce secteur.
J´ai  alors occupé un poste  de collaboratrice spécialisée [sic] au sein de Radio France Internationale, dans le cadre d´un stage facultatif. Une de mes missions consistait à repérer et à sélectionner, quotidiennement, les Unes et les sujets que les journalistes de l´équipe devaient aborder lors de leurs journaux radiodiffusés . Je devais aussi trouver des sujets non inédits à traiter pour leurs prochains magazines culturels en épluchant des archives écrites, sonores etc. En tant qu´ancienne étudiante  en Histoire, je ne demandais pas mieux ! De plus, je trouvais que je jouais une petit peu le rôle             d´ assistante de production « bis »,  dans une certaine mesure,  au sein de cette équipe constituée de professionnels ( deux journalistes, une assistante de production, une technicienne et moi !)

Plus tard, j´ai rejoins une autre entité audiovisuelle à Londres. Cette fois-ci le titre de mon poste était plus commun et plus clair pour ceux qui travaillent dans les médias.         J´étais assistante de rédaction pour une chaîne de télévision internationale.  J´avais plusieurs tâches. Une d´elles se résumait à commenter un événement et choisir les rushes envoyés par Reuters et      d´autres agences de presse pour le couvrir et illustrer  dans le cadre des bulletins d´information ou lors des journaux télévisés de la chaîne qui m´a recrutée. Il m´arrivait donc très souvent de traduire le contenu en français, de faire la voix-off et de faire le montage avec les techniciens. Que de bons souvenirs malgré le rythme soutenu. ! Eh oui, j´ai appris que travailler dans ce domaine demande de savoir transmettre les contenus produits en temps réel pour respecter la grille des programmes du média audiovisuel pour lequel on travaille!

Bien que j´ai été bien servie, je trouve que ces deux expériences ne sont pas suffisantes pour maîtriser tout le process de production d´une vidéo (choix du sujet, tournage, interview, montage , diffusion, etc) . Je n´intervenais qu´à un moment donné dans la chaîne. C´est pourquoi, j´ai décidé de réaliser moi-même un entretien de A à Z pour voir les différentes phases et facettes de certains métiers de l ´audiovisuel. Après tout, une des 7 Compétences en Education aux médias est bien la création !

1- J´ai donc pris l´initiative de faire des recherches sur les acteurs locaux en Education aux médias, dans ma ville (allemande) de résidence: Osnabrück  (Basse-Saxe). Après avoir réuni tous les éléments sur l´association Werkstatt Osnabrück qui œuvre pour      l´enseignement de l´Education aux médias, j´ai préparé mes questions et contacté le responsable de cet établissement qui a accepté de me recevoir.

2- Avec un ami germanophone, nous l´avons rencontré quelques jours plus tard  pour réaliser un entretien face à face. Cette rencontre était très enrichissante ! Puis, l´étape suivante consistait à sélectionner les parties pertinentes de l´entretien filmé et de faire un pré-montage. Sur environ 30 minutes d´interview filmée, nous avons gardé à peine 10 minutes !

3- Je me suis ensuite focalisée sur la traduction. Eh oui, notre interlocuteur est germanophone et ne parle pas français. Nous avons donc convenu d´échanger en anglais, lingua franca. J´ai donc pris la peine de traduire pour les cybernautes qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare !

Lire la suite

Fin de l´année: mon wiki des compétences

Crédit: pixabay.com

Crédit: pixabay.com

Nous voici à la fin de l´année et c´est probablement un de mes derniers billets avant de me remettre à publier régulièrement, à partir de cet automne. Je dois avouer que mon été n´est pas du tout de repos. Je rédige mon rapport de stage et travaille sur mon mémoire. Bref, je ne chôme pas !

Aussi, cet article ne sera pas long, contrairement aux précédents. En effet, je souhaite juste donner accès aux internautes à mon bilan individuel de compétences en cette fin d´année. Conclusion? J´ai progressé et acquis de nouvelles compétences, notamment dans le montage de projet en  Education aux médias, en elearning etc.
Voici donc la carte heuristique tant attendue ! Naturellement, celle-ci sera améliorée et augmentée dans les prochains mois. Je souhaite  y ajouter des compétences voire réorganiser la présentation des libellés de ma carte mentale en m´inspirant et                   m´appuyant sur le wiki des compétences collectif de la promotion, auquel  j´ai contribué en proposant des compétences acquises dans le cadre de quatre modules enseignés cette année.

A bientôt,

Visiocommunication: un travail de groupe

Crédit: pixabay.com

Crédit: pixabay.com

Le cours de visiocommunication a deux objectifs. Il consiste d´abord  à mettre en place une visiocommunication/ visioconférence dans une chaîne de production vidéo (élaboration d’un synoptique technique). Le deuxième objectif se résume  à animer une visio en situation réelle, dans le cadre d’une journée d’étude ou d’un séminaire.

C´est pourquoi,   les étudiants sont encouragés à repérer très tôt des experts et  à les inviter en tant qu´intervenants.  Ils sont conviés à discuter  d´une thématique de leur(s) discipline(s) respective(s) et à échanger avec la communauté aigémienne.

En effet, en tant qu´organisatrice de l´événement,  celle-ci s´organise en petits groupes(3 à 4 personnes) et se répartit les tâches entre les différents membres pour organiser la visioconférence. Par exemple, lors de la visioconférence, chacun a un rôle bien défini ( modérateur, animateur, responsable technique,…). Personnellement, j´ai choisi celui de modératrice chat lors de notre visioconférence intitulée Scénarisation et Storyboard. Eh oui, la plupart des étudiants ne sont pas franciliens et  ont suivi la présentation sur  le site AIGEME,   en streaming . En fait, ces  mêmes étudiants du master, sont invités à suivre et à poser des questions, par notre intermédiaire,  lors de l´intervention et pendant la retransmission de l´image.

Voici une vidéo que j´ai réalisée via Animoto. Elle résume les objectifs pédagogiques de ce module que j´ai adoré!

 

Malheureusement, je ne peux communiquer le code d´accès et le lien vers la vidéo de  notre visioconférence ( pour des raisons indépendantes de ma volonté, seuls les étudiants et enseignants du master y ont accès pour une question de sécurité!). Toutefois, je vous invite à consulter notre  blog via Tumblr pour avoir une idée du contenu. Il nous a permis  de mener efficacement notre  compagne de communication autour de cet événement.